Emyde lépreuse - Mauremys leprosa

L’Emyde lépreuse fréquente en général les eaux courantes. La longueur de la dossière atteint en moyenne 21 cm chez les femelles adultes et les mâles sont un peu plus petits. La dossière est de forme relativement quadrangulaire, plate et allongée avec une carène dorsale bien visible. Sa couleur est variable, généralement brune olivâtre,elle peut être rougeâtre.

 

Emyde Lépreuse©AlexisRondeau

Le plastron est jaunâtre avec des parties noires plus ou moins étendues selon les individus. La tête et les membres sont brun verdâtre, parcourus de lignes claires, jaune pâle à jaune orangé. 
 
 
Plastron Emyde Lépreuse©MarineCouronne     Dossiere Emyde Lépreuse©CEN-LR
 

Répartition régionale :

La population en Languedoc-Roussillon est autochtone comme en témoignent les restes osseux découverts datant du Chalcolithique au XIe siècle. Actuellement, l’existence de populations reproductrices n’est attestée que dans trois secteurs très restreints des Pyrénées-Orientales : vallée de la Baillaury au dessus de Banyuls-sur-mer, Cerbère et moyenne vallée du Tech. Une vingtaine d’observations isolées ont été faites ces 20 dernières années en Languedoc-Roussillon, notamment dans l’Hérault mais leur origine est douteuse (provenance d’Espagne, d’élevage...). 
 

Groupe d'Emydes Lépreuses©GOR

 

Habitat :

L’Emyde lépreuse occupe les fleuves et les ruisseaux mais il est possible de la trouver dans les marais et les étangs.
 
Emyde Lépreuse©ThomasGendre

Alimentation :

Son régime alimentaire comprend des insectes, des mollusques, des crustacés, des poissons, des amphibiens, des plantes et des charognes.
 

Cycle de vie :

Elle est en activité principalement pendant la journée mais peut développer une activité nocturne durant les périodes chaudes. L’hibernation se déroule de novembre à février.

Bain de soleil Emyde Lépreuse©PierreFita

Reproduction :

Les accouplements se déroulent au printemps et en été, généralement sous l’eau. Les pontes sont déposées de début mai à la fin juin. Elles comportent en moyenne 6 œufs. Les jeunes naissent à la fin de l’été, ils mesurent en moyenne 32 mm et pèsent de 8 à 10g. Leur  croissance est rapide (20 à 30 mm par an les premières années). La maturité sexuelle est atteinte à l’âge de 7 ans chez les mâles et 10 ans chez les femelles.

Emyde Lépreuse juvenile©CEN L-R

Statut de protection national:

Une consommation parfois importante par l’Homme, puis plus tardivement les modifications et la destruction de son habitat sont les principaux facteurs du déclin de l’espèce. En France, l’espèce est strictement protégée ainsi que son habitat. L’Emyde lépreuse est en effet visée par l’article 2 de l’arrêté du 19 novembre 2007 qui fixe les listes des amphibiens et des reptiles protégés sur l’ensemble du territoire et les modalités de leur protection. De plus, l’espèce est citée à l’arrêté du 9 juillet 1999 fixant la liste des espèces de vertébrés protégées menacées d'extinction en France. Un Plan National d’actions 2012-2016 a été également mis en place en sa faveur afin d’assurer sa conservation.
 

Que faire si l'on trouve une Emyde Lépreuse?

 

Ne pas la capturer ! contacter le CEN L-R au 04 67 29 90 24 si la tortue est sur une zone dangereuse (route etc.)

Faire part de son observation via le lien observations

 

Bibliographie:
Geniez P. & Cheylan M., 2012. Les Amphibiens et les Reptiles du Languedoc-Roussillon et régions limitrophes.  Atlas biogéographique. Biotope, Mèze ; Museum national d’Histoire naturelle, Paris (collection Inventaires et biodiversité), 448p.
Lescure J. & Massary de J-C. (coords),2012.-Atlas des Amphibiens et Reptiles de France. Biotope, Mèze ; Muséum national d’Histoire naturelle, Paris (collection Inventaires & biodiversité), 272p.